Petit pays – Gaël Faye

72230570_14244712

Résumé :
 
«Au temps d’avant, avant tout ça, avant ce que je vais raconter et le reste, c’était le bonheur, la vie sans se l’expliquer. Si l’on me demandait “Comment ça va ?” je répondais toujours “Ça va !”. du tac au tac. Le bonheur, ça t’évite de réfléchir. C’est par la suite que je me suis mis à considérer la question. À esquiver, à opiner vaguement du chef. D’ailleurs, tout le pays s’y était mis. Les gens ne répondaient plus que par “Ça va un peu”. Parce que la vie ne pouvait plus aller complètement bien après tout ce qui nous était arrivé.»
G.F.

Avant, Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l’harmonie familiale s’est disloquée en même temps que son «petit pays», le Burundi, ce bout d’Afrique centrale brutalement malmené par l’Histoire.
Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de cœur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d’orage, les jacarandas en fleur … L’enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais.

Mon avis :

J’attendais beaucoup de ce roman. Je n’ai pas été déçue. Pour commencer, l’Auteur a une très belle plume et une très belle façon d’utiliser les mots.

On passe de l’insouciance de l’enfance, récit quasi initiatique à la violence et la barbarie de la guerre. Je me souviens très bien du génocide des Tutsis, on voyait les images à la télé. Dans ce roman, on le vit de l’intérieur, à travers les yeux d’un enfant. On assiste à la progressive montée de la haine entre les peuples, à un glissement sournois mais sous-jacent du pays vers le chaos. Toutefois Gaël Faye réussit le pari difficile d’insuffler de la poésie au travers de cette violence.

Il dit aussi l’incompréhension, la sienne et la folie, celle des autres.Il nous plonge au travers d’un conflit politico-social sans jamais nous assommer.

Petit pays est tout cela à la fois, et c’est ce qui fait de lui un livre prometteur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :